Bannière publication RSE & Diversité

Réfugié.e.s LGBTQI+ : les enjeux de la protection internationale

Notes d'analyse
Juin 2019
Version PDF

Le 20 juin, journée mondiale des réfugié.e.s, est un moment de célébration mais également de sensibilisation aux problématiques qui touchent ces individus. Alors que l’ignorance nourrit l’intolérance, PLS consacre ce travail de recherche aux réfugié.e.s LGBTQI+ persécuté.e.s sur le fondement de leur orientation sexuelle ou identité de genre et qui restent fortement discriminé.e.s dans les pays d’accueil censés leur assurer une protection internationale.

Partout dans le monde, les personnes LGBTQI+ (Lesbiennes, Gays, Bisexuel.le.s, Trans, Queers, Intersexes) subissent des violences physiques et psychologiques comme le viol, la torture, la détention ou le mariage forcé.

Grâce à l'inclusion des notions d'identité de genre et d'orientation sexuelle dans une directive européenne, ces personnes peuvent trouver refuge dans l’Union européenne. Cependant, il n’existe aucune statistique précise permettant de chiffrer la réalité de ces mouvements migratoires. Ce manque d'information ajouté aux stéréotypes et à l'intolérance à l'égard des questions d’orientation sexuelle et d’identité de genre résulte en un manque d’attention porté à cette catégorie de réfugié.e.s.

Dans cette note d’analyse, PLS met en lumière la situation des demandeur.se.s d’asile LGBTQI+ dans l’Union européenne, les enjeux de leur prise en charge et les pistes de réflexion à explorer pour assurer une protection pleine et entière de ces individus.

Contact: 

Françoise Kemajou

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci