Bannière publication RSE & Diversité

Congé parental européen : avancée sociale ou cadeau empoisonné ?

Notes d'analyse
Décembre 2009
Version PDF

Notes d'analyse, RSE & Diversité, décembre, 2009

Le congé parental est, avec la promotion des services de garde des enfants, au centre des dispositifs préconisés par l'Union européenne pour permettre aux parents de « concilier » vies familiale et professionnelle. Ainsi, le 28 juin, les partenaires sociaux européens (BUSINESSEUROOPE, CEEP, UEAPME et la CES) ont rencontré la Commission européenne afin d'adopter un accord révisant leur accord-cadre de 1995 sur le congé parental. Tout comme ce dernier, il devrait donner lieu à une directive du Conseil de l'Union européenne qui serait transposée dans tous les Etats membres.

Comme toute harmonisation sociale, cette proposition qui va dans le sens d'un allongement du congé parental, provoque des débats au sein des 27 en les obligeant à confronter leurs modèles nationaux. En effet, si le congé parental est unanimement reconnu comme un droit et une avancée sociale importante, lorsqu'on adopte une perspective de genre, ses modalités peuvent poser question. Ce working paper se propose donc d'étudier la question soulevée par le congé parental selon une perspective de genre et de fournir une analyse critique du nouvel accord cadre à la lumière des législations belges et européennes.

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci