Bannière publication affaires sociales

Cohésion sociale

Notes d'analyse
Septembre 2004
Version PDF

Notes d'analyse, Affaires sociales, septembre, 2004

Objectif largement plébiscité par les grandes institutions ou organisations européennes, la cohésion sociale reste cependant un concept flou du fait de la grande diversité d’opinions dont il fait l’objet. Intimement liée au concept de capital social, la cohésion sociale est un des objectifs politiques les plus mis en avant ces dernières années au sein de l’Europe. A titre d’illustration, le Conseil Européen de Lisbonne a défini en mars 2000 le nouvel objectif stratégique pour l’Union dans les termes suivants : « devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une plus grande cohésion sociale ».

Tout comme la notion de capital social, il n’existe pas de réel consensus sur sa définition. Pour le Conseil de l’Europe, la cohésion sociale se définit comme « la capacité d’une société à assurer le bienêtre de tous ses membres, à minimiser les disparités et à éviter la polarisation. Une société cohésive est une communauté solidaire composée d’individus libres poursuivant des buts communs par des voies démocratiques. » Pour SANDERSON (2000), la cohésion sociale est « l’ensemble des processus sociaux qui contribuent à assurer à tous les individus l’égalité des chances et des conditions, le bien-être économique, social et culturel, afin de permettre à chacun de participer activement à la société et d’y être reconnu ».

Découvrez Télex, la newsletter PLS !

Chaque mois, recevez l’actualité de PLS et des Observatoires européens dans votre boîte mail (projets, événements, publications…)

Je m'inscris Non merci